ors-limousin.org
Image default

le microbiote comme réponse naturelle au respect de la biodiversité 

Notez cet article


EN PARTENARIAT AVEC DELTA DIRECT LIVE – Le réchauffement climatique amène les collectivités françaises à appliquer des arrêtés destinés à cesser l’usage de pesticides. Le bon équilibre des sols et la dépollution des eaux sont aujourd’hui des enjeux fondamentaux pour préserver la biodiversité. Pionnier en développement, production et commercialisation de micro-organismes, Biovitis stimule l’innovation via des solutions naturelles et biologiques en phase avec ces préoccupations essentielles.

En partenariat avec

La bonne santé des sols, un enjeu intemporel

L’utilisation de pesticides et d’OGM a longtemps cultivé des débats tranchés pour aboutir sur la confirmation qu’ils nuisaient à l’environnement. L’État a appliqué dans ce sens une nouvelle mesure: d’ici 2025, 50 % des usages de substances phytopharmaceutiques seront interdits en agronomie. Trouver des solutions de substitutions est ainsi une priorité.

Cette prise de conscience commune a été appuyée en 2015 par l’ONU qui soutenait l’idée que la qualité des sols influait sur la production alimentaire mondiale. La santé de nos sols et de nos eaux aurait ainsi un impact sur notre vie quotidienne ; la nourriture et l’eau ingérées, la végétation dans laquelle nous évoluons, les traitements médicamenteux prescrits, mais aussi nos vêtements ou nos bâtiments. Dépolluer drastiquement les sols et les eaux s’impose comme un défi crucial à notre vie dans sa globalité.

Biovitis ou une expérience de 20 ans dans les micro-organismes

Docteur en biologie de formation, Jean-Yves Berthon a fait ses armes comme chercheur et ingénieur d’affaires en santé et en agronomie. Conscient de l’importance de repenser la biotechnologie, il crée Greentech en 1992. Pionnière en son domaine, la société aspire à soumettre des solutions végétales pour l’environnement et l’industrie pharmaceutique. Pou intensifier son activité, Biovitis est développée en 2000 en vue d’apporter des solutions tout aussi performantes à l’agroécologie et l’agroalimentaire.

Pour contrer l’usage d’engrais chimiques et de substance phytosanitaires, Biovitis s’appuie sur une nouvelle agronomie promettant deux types de solutions: les biofertilisants et les produits de biocontrôle. L’idée est d’identifier les micro-organismes présents dans le sol et sur les plantes pour développer de nouveaux produits naturels, et donc de favoriser un environnement favorable au développement des cultures. L’entreprise a par exemple conçu des biofertilisants à base d’algues et de micro-organismes ou des solutions de traitement contre la fusariose du blé. Aujourd’hui, ce sont pas moins de 100 000 hectares qui sont fertilisés avec les solutions microbiennes biofertilisantes développées par Biovitis.

© Greentech

Des bénéfices naturels et applicables à tous les marchés

L’objectif de Biovitis consiste à transformer des micro-organismes en ingrédients innovants à destination de marchés pleinement intégrés à nos modes de vie.

Agroalimentaire 

Initialement, cette activité consistait en la production de flores d’affinage et d’aromatisation. La constante optimisation des processus a permis à l’entreprise d’atteindre une expertise sur les cultures de bactéries, levures et champignons. 30 produits sont aujourd’hui proposés aux marchés relatifs à l’alimentaire.

Agronomie 

Biovitis développe des alternatives naturelles aux engrais et substances chimiques. Des souches microbiennes provenant d’agrosystèmes sont sélectionnées avant d’étudier leur activité. Des produits sont ensuite élaborés pour stimuler la croissance des plantes tout en les préservant de leurs pathogènes. Le développement de ces nouvelles pratiques agricoles a orienté la création du Club CÉRÈS, valorisant l’action des biofertilisants et fédérant les acteurs du secteur.

Environnement 

Biovitis s’engage aussi dans le traitement des écosystèmes pollués. L’entreprise conçoit des combinaisons microbiennes dédiées à l’amélioration des performances technico-économiques des secteurs urbains, agricoles et industriels. La gamme de produits est prévue pour s’adapter aux contraintes et besoins de chaque secteur d’activité.

Santé et bien-être 

En étroite collaboration avec la société mère Greentech, des solutions d’origine microbienne sont produites à destination de l’univers pharmaceutique et cosmétique. Préserver la peau des stress environnementaux, créer un bouclier protecteur antioxydant et antiradicalaire ou régénérer l’épiderme et les cheveux sont des exemples de promesses soulignées par Biovitis.

Un engagement à long terme

Si depuis 20 ans Biovitis s’engage à appliquer ses innovations auprès de nombreux acteurs du marché, l’entreprise reste ancrée dans le futur. Préserver l’environnement s’opère par des actions durables et ajustées aux enjeux d’une époque. Forte de son expérience significative, Biovitis travaille avec des laboratoires sur des solutions révolutionnaires et naturelles contre la maladie de Crohn, Parkinson, Alzheimer et les maladies neurodégénératives.

Cette démarche d’innovation perpétuelle tend Biovitis à élargir son champ d’activité. En septembre 2019, la société a ouvert un second site de recherche et de production, quintuplant ainsi ses capacités. Renforcer sa présence aux États-Unis et en Asie serait ainsi une suite logique. Le plan national Ecophyto II+ prévu pour 2025 accentue la démarche positive et engagée de l’entreprise. En souhaitant apporter une réponse concrète à ces objectifs, Biovitis renforce son approche holistique cultivée depuis plus de 20 ans.

Source

Autres articles

les liens patients-soignants consolidés, les scientifiques plébiscités 

adrien

l’agence de communication experte du secteur médical 

adrien

cultiver la beauté  d’aujourd’hui pour préserver  celle de demain 

adrien

Vitalco : le distributeur de bien-être 

adrien

Mortalité accrue avec la chloroquine 

adrien

3 astuces pour réduire le prix de votre mutuelle santé 

adrien